Au Rendez-vous des filles

Aude Tillocher, Cak't Bourges

Dans cet antre charmant, baptisé Cak't, Aude Tillocher concocte au déjeuner une assiette gourmande pour une poignée de convives.

Chaque matin, à 7h30, Aude allume sa bouilloire pour se préparer un café et lance la cuisson des gâteaux. "Puis, direction la supérette du coin, où je vais cercher mes légumes frais." Cette ancienne assistante vétérinaire, qui a pris la suite de sa mère, en 2006, se lance ensuite dans la confection de ses "agaceries". "Il s'agit de gourmandises salées disposées dans une assiette. Je change la composition deux fois par semaine. Les gens peuvent, par exemple, trouver du cheesecake à la tomate, un pain de viande mitonné avec du boeuf et des épices, une tarte aux épinards et au merlu, du fromage tête de moine, des fruits, de la salade, des graines de courge..." A chaque fois un velouté de légumes ouvre la voie à ce petit festin. Parce qu'elle oeuvre seule aux fourneaux, la pétillante jeune femme ne peut accueillir qu'une douzaine de convives pour le déjeuner. De fait, la réservation semble tout indiquée ! A table, le temps s'écoule au rythme des bougies qui se consument, dans un lieu au cadre splendide, bardé de pierres apparentes, couvé par des voûtes et adossé à l'ancienne muraille de la ville. Des broderies réalisées par la patronne et des tableaux d'artistes décorent les murs, tandis que, dans un coin, le vieux piano somnole paisiblement. A en croire la maîtresse des lieux, les groupes de copinent raffolent de l'endroit, à midi, mais également à l'heure du goûter, lorsqu'elle dispense sa sélection de thés Mariage Frères, Les Jardins de Gaïa ou Georges Cannon, accompagnés des pâtisseries du jour (tarte au citron, biscuit aux framboises ou cake au rhum et fruits confits). En somme, quelques grammes de finesse dans un monde de brutes...

Assiette : 13,10 €. Pâtisseries 5,50-6,90 €. Thés : 4,30 €.

 

Cak't, 74 bis, rue Bourbonnoux, promenade des remparts. 02-48-24-94-60.

 

Thomas Le Gourrierec, photo Thierry Martrou/Caféine pour l'Express

 

Voir l'article original


Retour à la liste des actualités